Informations

(source Anefa49)

Télécharger la fiche en cliquant sur le nom du métier.

Il réalise les travaux manuels de la vigne notamment : la taille, le relevage, le palissage, l’ébourgeonnage, l’épamprage, l’effeuillage, les vendanges. Ses activités sont principalement liées aux travaux de la vigne, il peut cependant être amené à effectuer des travaux de chai.

Il réalise les travaux mécanisés : le travail du sol (labour, désherbage), les traitements phytosanitaires, le rognage, la récolte. Le tractoriste effectue le réglage du matériel utilisé et en assure l’entretien courant. Non affecté exclusivement aux travaux mécanisés, celui-ci peut être amené à effectuer des travaux manuels à la vigne ou à l’atelier.

Il réceptionne la vendange, assure le suivi et le contrôle des fermentations, effectue les opérations nécessaires à l’élevage du vin, participe aux opérations de conditionnement du vin, entretient le matériel et la cave. Dans certaines régions viticoles, l’agent de chai est polyvalent (vigne/cave), il peut être également tractoriste.

Ils ont une fonction de gestion, d’organisation des travaux et d’encadrement de personnel. Le premier intervient dans la conduite de la vigne. Le second assure le suivi de la vinification jusqu’à la mise en bouteille et le vieillissement du vin le cas échéant.

Le directeur d’exploitation doit disposer de réelles connaissances en production viti-vinicole ainsi qu’en gestion d’entreprise. Un esprit critique, de la pédagogie et un pouvoir de persuasion sont indispensables à la définition de nouvelles orientations stratégiques et à leur application en interne. Son intérêt pour la relation commerciale et sa connaissance des marchés et des circuits de distribution sont par ailleurs nécessaires à la promotion des vins en externe. La maîtrise de l’anglais est souvent demandée lorsque l’entreprise exporte.

Le directeur technique possède des connaissances techniques et théoriques en viticulture et en oenologie. En veille sur les évolutions techniques du secteur, il est également une force de proposition pour la direction. Une connaissance des démarches qualités est aujourd’hui indispensable pour ce métier.

Gestionnaire de la cave, il maîtrise l’ensemble des techniques de vinification et d’élevage du vin. Le travail dans le chai nécessite du soin et de la rigueur ainsi qu’un souci permanent de l’hygiène. La maîtrise de la dégustation est requise pour l’élevage du vin. En cas de défaut du vin, la disponibilité ainsi que l’esprit d’initiative du maître de chai lui permettent de réagir rapidement.

Il optimise l’ensemble des étapes, de la vinification au conditionnement des vins, en pratiquant un suivi par analyses et dégustations. Il peut être amené à élaborer ou à veiller aux démarches qualité. Le plus souvent, l’œnologue exerce ses activités dans un centre ou un laboratoire œnologique, dans une cave coopérative, dans une société de négoce ou plus rarement, dans une exploitation viticole.

Il effectue principalement les activités administratives (courrier, déclarations liées à la réglementation en vigueur, gestion sociale, factures, comptabilité). Il peut être amené à assurer la gestion des relations commerciales (réception des visiteurs, opérations commerciales, gestion des commandes, des expéditions…).

La fonction commerciale peut revêtir de multiples appellations et un contenu d’emploi différent selon la structure qui l’emploie : une organisation professionnelle, une cave, une société de négoce, une entreprise viticole.

Vous souhaitez en savoir plus ? avoir un échange avec un conseiller ?

Contactez le Point Info Agri Emploi : 02 49 18 78 00 de 9h à 12h, tous les matins sauf le mercredi

Formation

Les principales formations

Niveau v

  • Certificat d’Aptitude Professionnelle Agricole CAPA
  • Vigne et vin
  • Brevet Professionnel Agricole BPA
    • Travaux de la vigne et vin

Niveau IV

    • Baccalauréat professionnel BAC PRO
      • Conduite et gestion de l’exploitation agricole, Spécialité vigne et vin
      • Technicien conseil vente en alimentation, Spécialité vins et spiritueux
    • Brevet professionnel BP
      • Responsable d’exploitation agricole.
      • Certificat de spécialisation
      • Commercialisation des vins

Niveau III

    • Brevet de Technicien Supérieur Agricole BTSA
      • Viticulture-oenologie
      • Technico-commercial, option vins et spiritueux
    • Certificat de spécialisation
      • Responsable technico-commercial en vins et produits dérivés
      • Technicien animateur qualité en entreprise viti-vinicole

Niveau II

    • Licence professionnelle
      • Vins et commerce
      • Commercialisation des vins
      • Responsable commercial vins et réseaux de distribution
      • Viticulture-oenologie : marketing et commerce des vins de terroir
      • Viticulture raisonnée
      • Vinovation et mondialisation
    • Titre homologué
      • Certificat d’études supérieures : gestionnaire de domaines viticoles

Niveau I

  • Ingénieur en agriculture, en agronomie ou des techniques agricoles, spécialité viticulture oenologie
  • Diplôme National d’oenologue DNO

(source Anefa 49)